City Guides

Un long week-end à Barcelone

Pour fêter le Nouvel An 2020, mon copain et moi sommes partis quatre jours à Barcelone et cette petite pause nous a fait beaucoup de bien. On a rejoint une quinzaine de ses amis, qu’il a connu lors de son semestre au Mexique quand il était étudiant et l’ambiance était très sympa. Ceux qui me connaissent se doutent que j’ai profité de cette chouette parenthèse entre amis pour glisser dans notre séjours des visites et des balades. Côté météo, nous avons eu un temps très sympathique avec beaucoup de soleil, même s’il faisait encore assez frais, ce qui nous a remis d’attaque pour affronter l’hiver normand, pas très sympathique quant à lui.

J’étais déjà allée trois fois à Barcelone quand j’étais étudiante mais je n’avais pas eu l’occasion de vraiment visiter, alors je me suis bien rattrapée ! Barcelone n’est pas une ville coup de cœur, je ne sais pas pourquoi mais elle ne me séduit pas. Je ne trouve pas la ville très jolie, je ne trouve pas la plage agréable, je trouve que la ville manque de jolie ruelle, de petites places, et d’âme en fait… Moi qui adore l’Andalousie et Madrid, je dois vous avouer que Barcelone n’est pas un endroit que j’apprécie particulièrement, même si je trouve qu’il est toujours agréable d’y séjourner quelques jours, ne serait-ce que pour les magnifiques visites qu’elle offre, ses beaux musées et ses bâtiments de Gaudi juste sublimes, qui valent très certainement le détour.

Trêve de bavardage et cap sur mes indispensables lors d’un séjour à Barcelone !

Le Parc Guëll est un incontournable de Barcelone que nous avons pris plaisir à visiter. Une grande partie du parc est gratuite et il est donc possible de s’y balader tranquillement et d’y revenir plusieurs fois. J’ai beaucoup aimé la partie gratuite, avec sa belle végétation, ses pins, ses petits chemins entre les arbres où il est facile de déambuler en s’émerveillant devant la nature. Nous nous y sommes baladé au moins 2h mais une fois arrivés à la partie payante, nous avons appris que les billets étaient sold out plusieurs jours en avance. Nous avons donc réservé nos billets pour le sur-surlendemain. 

Barcelone

J’étais un tout petit peu déçue par la partie payante qui n’est pas donnée (10€) et qui est finalement très petite. J’étais surtout très déçue par l’esplanade que je n’imaginais pas du tout comme cela. Alors oui, le banc ondulé de Gaudí, recouvert de mosaïque, est magnifique mais au milieu il y a une grande place vide sans herbe, sans arbre, sans végétation qui m’a laissée perplexe. Sous cette esplanade, il y a le magnifique marché aux colonnes doriques qui était en partie en restauration quand nous y sommes allés mais qui était tout de même très beau. On peut aussi observer deux magnifiques pavillons conçus par Gaudí. Le premier était la maison du gardien et il est possible de la visiter. C’est intéressant de rentrer dedans. Le second pavillon est devenu une boutique, il est donc aussi possible de rentrer à l’intérieur. Ce qui est très beau aussi dans cette partie payante, ce sont les escaliers et leurs trois fontaines dont la fameuse en forme de salamandre.

Barcelone
Barcelone
Barcelone
Comme le parc est en hauteur, il offre de belles vues sur la ville !

Je crois que cette jolie Casa Batlló, c’était vraiment une des visites que j’avais le plus hâte de faire à Barcelone. J’adore l’architecture et le travail de Antoni Gaudí et mes parents et mes grand-parents m’avaient beaucoup parlé de la beauté de cette maison. De l’extérieur, la maison est déjà magnifique. Il faut savoir que Gaudí a restauré entièrement une façade déjà existante, en utilisant de la céramique, du verre, de la pierre, du bois et du fer. Le résultat est spectaculaire avec ces belles céramiques dans les tons bleus et ces balcons si singuliers.

Barcelone
À gauche, la façade visible de la rue et à droite l’autre côté de la maison, vu du patio

L’intérieur n’a rien à envier à l’extérieur. Il faut savoir qu’il y a énormément de monde donc il est très difficile de prendre des photos (surtout pendant la période des fêtes de fin d’année). Je n’ai donc pas réussi à capturer la beauté de ce lieu mais il est à couper le souffle. La pièce principale, avec ses grandes fenêtres qui donnent sur le Passeig de Gràcia, est sublime. L’audio-guide, compris dans le prix de l’entrée, donne des détails intéressants sur chaque pièce. Nous avons d’ailleurs appris, grâce à ce dernier, que Antoni Gaudí s’était inspiré du monde marin pour cette réalisation, d’où les teintes de bleu et les formes arrondis et ondulées qui rappellent des vagues. Dans l’escalier principal, des céramiques bleue font penser aux écailles des poissons et les vitraux sont ornés de bulles.

Barcelone
Barcelone
Barcelone
Barcelone

La Sagrada Família est une basilique singulière et unique, imaginée par l’architecte Antoni Gaudí, projet pour lequel il se consacrera entièrement à la fin de sa vie. Pour vous racontez rapidement l’histoire de sa construction, c’est en 1883 que Gaudí commence les travaux de la basilique néo-gothique en construisant sa crypte et son abside. A l’époque, les dons pour la construction de ce Temple étaient réguliers et un don anonyme, très généreux, a permis à l’architecte d’envisager un nouveau design à son projet, plus grandiose, plus monumentale et plus innovant dans sa structure. Pendant la construction, Gaudí créer des écoles provisoires pour les enfants des travailleurs et ceux du quartier. Mais en 1926, Antoni Gaudí meurt tragiquement et c’est l’un de ses collaborateur, Domènec Sugrañes, qui prend le relais. Puis ce sera au tour de nombreux autres architectes de suivre le projet, toujours en se basant sur les études et les plans de Gaudí. 135 ans après le début des travaux, la construction de la basilique n’est aujourd’hui pas encore achevée, on estime qu’elle est construite à 70%. Mais elle devrait normalement être terminée en 2026. 

Barcelone

La basilique est vraiment unique en son genre, que ce soit à l’extérieur comme à l’intérieur. Son « mélange » de style la rend singulière et vraiment belle. Je vous conseille vraiment de visiter l’intérieur, en réservant vos places à l’avance. J’ai eu un vrai coup de cœur en entrant dedans et beaucoup d’émotion. On se sent si petit. Et l’architecture est à couper le souffle, les reflets colorés des vitraux son émouvants et sa lumière, sa clarté, sont spectaculaires. Les plafonds de la nef centrale, avec leurs clefs de voûtes blancs, sont sublimes. Bon, le seul hic c’est qu’i y a énormément de monde, ce qui n’empêche pas de profiter de la basilique car elle est tellement grande qu’on oublie vite la foule, une fois les yeux levés. 

Barcelone
Barcelone
Barcelone

Nous avons adoré notre visite à la Fondation Miró. Le lieu, imaginé par l’artiste lui même et par l’architecte Josep Lluís Sert, est beau et très agréable. La collection est très dense, avec des œuvres variées (esquisses, peinture et sculptures, de différentes périodes) qui sont très bien mises en avant. C’est très intéressant de voir toutes les influences, fauvistes, postimpressionnistes, expressionnistes, asiatiques, cubistes, naturalistes, de l’artiste qui est souvent plus connu pour ses toiles surréalistes. Nous avons adoré la terrasse du musée, où des sculpture surréalistes sont exposées ! En plus des travaux de l’artiste, le musée propose des expositions temporaires. Quand nous y étions, nous avons vu une expo sur le lien entre l’art et la musique avec de belles œuvres de Sonia Delaunay ou encore de Jean Tinguely.

Barcelone
Barcelone
Barcelone
Barcelone
Barcelone

La Casa Milà, appelée aussi La Perdera, est une autre maison construite par Antoni Gaudí et qui se trouve à seulement quelques mètres de la Casa Batlló, de l’autre côté du Passeig de Gràcia. Les deux maisons sont pourtant très différentes, de l’intérieur comme de l’extérieur. La Casa Milà est une commande d’un entrepreneur qui souhaitait construire un hôtel particulier. À l’époque de la construction, les Barcelonais se moquaient de l’édifice, qu’ils ne trouvaient pas esthétique et qu’ils appelaient ironiquement « La Perdera », ce qui veut dire « la carrière » en français. Le chantier a eu son lot de rebondissements et de litiges, avec les riverains, la mairie et la famille Milà, si bien que Gaudí n’a pas terminé sa construction. Et pourtant aujourd’hui, la Casa Milà est classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et est l’un des lieux les plus visités de Barcelone. Et la visite vaut vraiment le détour ! Encore une fois, vous aurez, compris dans le prix de l’entrée, un audio-guide qui vous expliquera très bien les différents lieux que vous pourrez visiter. Sa façade, tout en courbe, est très étonnante et paraît « simple » à côté de la Casa Batlló. Mais ses balcons en fer forgé, sa taille très impressionnante et ses courbures lui donnent vraiment quelque chose de spectaculaire.

Barcelone
Barcelone

La visite commence par le toit-terrasse, un des plus iconiques de la ville, avec ses cheminées sculptées emblématiques, tout en courbes et en céramiques. Nous avons vraiment adoré la terrasse et sommes restés un bon moment à observer tous les recoins, toutes les cheminées et la vue sur la ville !

Barcelone
Barcelone
Barcelone

Puis, direction le grenier, qui faisait office de buanderie à l’époque. L’espace est très intéressant, on a l’impression d’être en sous-sol, avec ces arcs qui soutiennent en fait la terrasse. Le grenier abrite aujourd’hui un musée qui nous en apprend un peu plus sur Gaudí et sur ses constructions.

Barcelone

La visite se termine par la découverte de l’appartement où vivait la famille Milà qui est complètement meublé. C’est très amusant de voir comment vivait la haute bourgeoisie au début du XXème siècle ! Nous n’étions vraiment pas déçus d’avoir fait cette visité, malgré son prix élevé (25€), car elle est très différente de la Casa Batlló et le toit-terrasse est extraordinaire !

Barcelone

Moi qui adore Pablo Picasso, j’avais hâte de découvrir ce joli musée barcelonais. Encore une fois, comme toutes les visites à Barcelone, je vous conseille de réserver vos billets en avance (du moins si c’est pendant les vacances scolaires) car les places sont vite en rupture de stock. J’ai beaucoup aimé ce musée, qui est relativement petit, mais qui propose de très jolies œuvres de l’artiste. J’ai particulièrement aimé la salle avec la série Las Meninas que Picasso a peint en réinterprétant l’oeuvre du même nom de Vélasquez (les trois premières photos).

Barcelone
Barcelone
Barcelone

Et voilà, je referme la parenthèse sur ce séjour bien agréable qui nous a apporté un peu de douceur en plein hiver normand !

Et vous, connaissez-vous Barcelone ? Quels sont vos indispensables ? Et que pensez-vous de la ville et de ses visites ?

Et pour découvrir mes autres city guides, rendez-vous juste ICI !

You Might Also Like

2 Comments

  • Avatar
    Reply
    Taticha
    31 juillet 2020 at 22 h 19 min

    Un très bel article et de magnifiques photographies qui donnent vraiment envie de découvrir Barcelone. Merci et bravo Julia ! J’ai adoré !

    • Avatar
      Reply
      Behind the door
      1 août 2020 at 10 h 02 min

      Oh merci beaucoup pour ton message, je suis contente que l’article t’ait plu ! Il y a beaucoup de beaux endroits à Barcelone, ça vaut la visite 🙂

    Leave a Reply